Qui a le droit au crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation n’est pas octroyé à tous. Il existe des caractéristiques qui définissent celui qui peut y avoir accès. Vous souhaitez en savoir plus ? Ces éléments de réponses peuvent vous aider.

Une personne avec une situation financière saine

Vous devez avoir des finances assez stables lorsque vous désirez obtenir un prêt. La banque vérifie en effet que vous n’êtes pas fiché. Pour cela, elle effectue une recherche rapide à la Banque de France. Lorsque vous êtes, inscrit au fichier de la Banque de France, peu importe le motif, le prêt vous est : automatiquement refusé.

Lire également : Pourquoi est-il parfois intéressant de souscrire un crédit in fine ?

Une personne âgée de 18 ans au moins

Il est de coutume que pour obtenir un prêt, vous devez avoir au moins 18 ans. C’est d’ailleurs l’une des conditions principales que les organismes financiers et les banques exigent. De nos jours, il est possible qu’une personne âgée de plus de 65 ans puisse obtenir un emprunt. Cependant, les conditions d’accès ne sont pas les plus favorables. Le prix de l’assurance est en effet, très élevé et quelques fois, le taux d’usure peut être : dépassé. Ce qui entraîne dans certains cas un refus au crédit. Remarquez quand même qu’il est aussi difficile pour une personne de moins de 25 ans d’obtenir un crédit même s’il s’agit d’un crédit à la consommation.

Une personne avec des revenus réguliers

Les banques accordent le plus souvent, des prêts aux personnes qui sont capables de rembourser. C’est-à-dire des personnes qui ont des revenus fixes et réguliers. On compte à cet effet les fonctionnaires et les personnes en CDI. Pour les personnes en CDD, les intérimaires ou encore les indépendants, obtenir un prêt est un peu plus difficile. Néanmoins, en satisfaisant aux conditions de la banque, ils peuvent réussir à obtenir un prêt.

A lire aussi : Où obtenir un micro crédit ?

Une personne avec un taux d’endettement faible

Pour que votre emprunt soit effectif, vous devez avoir un taux d’endettement assez faible. Il s’agit du rapport entre vos revenus nets et la totalité des mensualités. En France, les organismes financiers et les banques considèrent un taux d’endettement de 33 %. Parfois même, cela peut atteindre les 35 %.

Une personne avec un bon reste à vivre

Le reste à vivre est le montant total qui vous reste lorsque vos mensualités sont prélevées. Les banques y tiennent et chacune d’entre elles peut appliquer la recette qui lui convient. Par exemple, une personne doit avoir au moins 750 euros de reste à vivre pendant qu’un couple a besoin de 900 euros de reste à vivre par mois. Pour un couple avec enfant, il faut ajouter 150 euros pour un enfant.