Quelle différence entre résidence senior et maison de retraite ?

Il est naturel d’imaginer que la vie quotidienne devient plus difficile à mesure que l’on vieillit. Les liens sociaux s’affaiblissent. La solitude et la dépression deviennent le  quotidien. Souvent confondus, la résidence senior et la maison de retraite sont mieux adaptés pour les personnes du troisième âge. Pour spécifier, comment peut-on les dissocier ?

Qu’est-ce que la résidence senior ?

Les résidences seniors sont des logements conçus pour accueillir des personnes âgées autonomes.  Des personnes qui recherchent un lieu de vie alliant indépendance et vie sociale. Ces résidences sont non médicalisées.

A découvrir également : Quel salaire pour investir dans l'immobilier ?

Elles bénéficient de la présence d’un personnel impliqué dans l’organisation de la vie quotidienne des résidents. Ce que les seniors apprécient particulièrement, c’est la disponibilité d’espaces collectifs. Ces espaces facilitent l’échange d’expériences entre seniors. C’est un cadre pour ceux qui recherchent un endroit sûr avec une équipe disponible en cas d’angoisse.

Qu’en est-il de la maison de retraite ?

Une maison de retraite ou un EHPAD est un établissement collectif. Cet établissement accueille des personnes âgées de façon permanente ou temporaire.  Il existe des espaces communs pour les activités créatives, culturelles ou intellectuelles. La salle à manger fournit des repas continus.

Lire également : Comment investir intelligemment dans l'immobilier

Ces repas sont souvent, adaptés aux limitations des personnes âgées. Les maisons de retraite  publiques sont principalement, destinées aux personnes âgées à faibles revenus. Par conséquent, les délais d’attente pour un logement peuvent être relativement longs. Sont admis dans les maisons de retraire des personnes âgées ayant obligatoirement besoins de soins.

Différence entre résidence senior et maison de retraite

Il est difficile de comparer ces deux expressions au vu même de leurs différences. La résidence senior propose en option des soins à domicile. Ces soins permettent d’anticiper la perte éventuelle d’autonomie. Par contre, les EHPAD, en revanche, fournissent des soins médicaux à tous les patients. Pour ces types de résidences le coût diffère également. Pour la maison de retraite le coût est : plus élevé que pour la résidence senior.

La maison de retraite est : constituée de salles médicales séparées. L’admission en maison de retraite est encore trop souvent une situation d’urgence. C’est fait lorsque l’état de la personne âgée se détériore et que la famille ou le médecin s’en préoccupe. Malheureusement, cette admission est : fréquemment imposée.

Une résidence senior âgée se compose d’appartements meublés et équipés. Les activités de loisirs sont plus nombreuses et plus variées. Des activités physiques sont : proposées tous les jours. Il y a parfois un salon de coiffure et un spa. Ces établissements sont ouverts aux célibataires ou aux couples, sans restriction d’âge. Il n’est donc pas rare que les personnes âgées elles-mêmes changent d’environnement. C’est un choix voulu de leur future vie pour une retraite paisible et joyeuse.

Les avantages de la résidence senior par rapport à la maison de retraite

Les avantages de la résidence senior par rapport à la maison de retraite sont nombreux. Tout d’abord, les résidences seniors offrent une plus grande autonomie, comme l’accès à leur propre cuisine pour préparer leurs repas. Il y a aussi un sentiment d’appartenance et une plus grande communauté sociale qui se développe dans ces types de résidences.

Les tarifs pratiqués sont généralement moins chers que ceux des maisons de retraite. Les coûts dépendent évidemment du style de vie choisi ainsi que des services supplémentaires requis.

Le niveau et le type de soins fournis varient aussi en fonction des besoins individuels du locataire. Les personnes ayant besoin d’un soutien médical régulier peuvent opter pour une unité spécialisée au sein même de la résidence ou faire appel à un service externe qui viendra s’occuper directement chez eux.

Contrairement aux maisons de retraite traditionnelles, où il faut souligner le manque d’indépendance, les établissements de résidence seniors constituent aussi un atout non négligeable.

Il faut noter que les résidences seniors offrent un cadre de vie familial et interactif. Les personnes âgées peuvent profiter d’activités organisées tels qu’un club de bridge ou des ateliers d’apprentissage culinaire. Cela leur permet non seulement d’avoir une activité en groupe mais aussi de faire des rencontres et de lier des amitiés pour partager leurs expériences personnelles.

Comment choisir entre une résidence senior et une maison de retraite ?

Le choix entre une résidence senior et une maison de retraite dépendra avant tout des besoins et du mode de vie de la personne âgée. Voici quelques critères à prendre en compte pour aider à faire un choix éclairé :
• Le niveau d’indépendance souhaité par le locataire : il faut savoir si la personne a besoin d’un soutien médical régulier ou si elle souhaite simplement avoir accès à un cadre social interactif.
• Les activités proposées : les personnes âgées qui cherchent une communauté animée devraient opter pour les résidences seniors, où il y aura plus d’opportunités pour participer à des activités organisées.
• La localisation géographique : la proximité avec la famille doit aussi être prise en compte lorsqu’il s’agit de choisir l’établissement approprié. Une fois que vous avez identifié plusieurs options possibles, vérifiez leur emplacement géographique ainsi que le coût associé aux déplacements requis.
• Le budget : les coûts associés aux maisons seniors varient selon les prestations requises. Il faut bien comprendre ce qu’incluent les tarifs proposés. Les contrats peuvent être conclus sur différentes périodes (plusieurs mois ou années). Il faut trouver celle qui correspond le mieux aux besoins et exigences personnelles.

En règle générale, chacun peut trouver dans ces deux types d’hébergement adapté sa solution idoine. Il faut noter que malgré leurs différences, les choix d’hébergement doivent être discutés et approuvés par le locataire, sa famille proche ainsi que les professionnels de santé en charge du patient. Les besoins individuels sont uniques et il faut trouver une solution adaptée qui conviendra à toutes les parties concernées.