Le cours de l’action de Google en baisse après les résultats du trimestre

Les résultats du troisième trimestre de Google ont été annoncés hier et, bien que les résultats aient été généralement positifs, le cours de l’action de la société a chuté. Cet article se penche sur les raisons de cette baisse et sur ce que cela signifie pour Google et les investisseurs.

Analyse des résultats du trimestre

Le cours de l’action Google (GOOGL) a chuté après que le leader mondial des technologies et services d’Internet a annoncé ses résultats trimestriels. Le bénéfice imposable net du quatrième trimestre de 2019 est passé à 8,3 milliards de dollars, en baisse par rapport aux 10,3 milliards de dollars réalisés au troisième trimestre. Les revenus perçus par la société au cours des 3 derniers mois étaient toutefois supérieurs à ceux attendus : 46,2 milliards contre 45millions anticipés par les analystes.

Lire également : Les astuces pour réduire ses impôts sur les investissements

Toutefois cela n’a pas suffit pour rassurer les investisseurs qui ont manifeste leur insatisfaction sur la performance financière globale du groupe en 2019: le bénéficie net annuel recule à 34 millions contre 37 millions un an plus tôt et les revenus totaux ne progressent que très légèrement (+0,9%) pour atteindre 161.816 millions $ alors que le marché escomptait une croissance beaucoup plus importante (+9%).

L’analyste responsable chez JMP Securities explique cette déception par «des perspectives peu enthousiasmantes » concernant les activités publicitaire et cloud computing qui seuls sont pratiquement responsables des performances infructueuses affichée durant l’année écoulée. En effet malgré une hausse sensible des revenus issus du domaine publicitaire ( +15%), elle demeure loin derrière la progression notoire constatée sur celui-ci depuis 2016 ( +30% chaque année). Dans sa stratification générale, google indique avoir subit un recul significative (-4%) avec son auto promotion.

A voir aussi : Définition du rendement moyen

Les raisons de la baisse du cours de l’action

L’action de Google a récemment connu une baisse significative après la publication des résultats du trimestre. Les investisseurs sont inquiets car les résultats financiers n’étaient pas à la hauteur de leurs attentes et cela a entraîné une chute du cours de l’action. La baisse est due à plusieurs raisons, mais elle montre quels facteurs peuvent avoir un impact sur le cours d’une entreprise et met en évidence l’importance pour les investisseurs d’analyser correctement les données avant d’investir.

Pour comprendre ce qui se passe, il faut regarder en détail les différentes raisons possibles pour expliquer la baisse du cours de l’action Google après sa publication des résultats du trimestre :

Tout d’abord, il y a eu un manque de croissance des revenus par rapport aux prévisions des analystes. Bien que Google ait encore publié une performance solide au troisième trimestre 2020, notamment grâce à sa publicité numérique et aux services liés aux appareils mobiles (dont YouTube), son taux de croissance annuelle était inférieur à celui attendu par certains analystes. Cette piètre performance est attribuable principalement au recul générale des ventes publicitaires engendré par la pandémie Covid-19 mondiale. En conséquence, certain investisseurs ont vendus leur action et ceci explique en partie la baisse constatée sur le titres Google.

Deuxièmement, nous devons tenir compte des coûts élevés encourus par Google pour maintenir ses produits concurrentiels vis-à-vis ses principaux concurrents comme Apple ou Amazon.

Les investisseurs inquiets

L’action de Google a connu une forte baisse après que le géant technologique américain a publié ses résultats du trimestre. Les investisseurs se montrent inquiets quant à la rentabilité des activités à l’avenir et les préoccupations concernent également l’impact potentiel des réglementations sur le secteur.

Google est une entreprise technologique diversifiée qui offre un large éventail de services, notamment la recherche Web et publicitaire, YouTube, Google Maps et Gmail. Le groupe est souvent perçu comme le leader incontestable dans plusieurs domaines tels que les technologies mobiles, sans oublier sa position dominante sur le marché de la publicité en ligne. Cependant, depuis quelques temps déjà, Google fait face à un certain nombre de risques liés aux réglementations antitrust mises en place par différents États membres européens et par les autorités américaines. Ces mesures ont été mises en œuvre pour empêcher Google d’exploiter abusivement son monopole sur certaines technologies clés (telles que la recherche) afin d’empêcher l’entrée des concurrents sur cette scène très lucrative du marché numérique global.

Le cours de l’action Google avait augmenter durant la majeure partie de 2020 malgré cette pression croissante exercée par les autorités réglementaires locales et internationales – ce qui explique pourquoi certains analystes financiers pensaient qu’ils ne prendraient pas totalement compte des annonces plus importantes provenant du rapport financier trimestriel (Q4).

Impact sur le secteur de la technologie

Le secteur de la technologie a été bouleversé lorsque Google Inc. (GOOGL) a publié ses résultats du trimestre le jeudi 21 janvier 2021 et que sa valeur en bourse est repartie à la baisse, faisant baisser les actions des concurrents de Google et secouant le marché mondial. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un effondrement catastrophique, il a provoqué une chute considérable des cours boursiers pour certains acteurs majeurs du secteur technologique.

Dans son rapport sur les résultats du trimestre, Google Inc. avait annoncé un chiffre d’affaires record de 56 milliards de dollars, non sans décevoir cependant Wall Street qui attendait un CA plus élevé – soit 57 milliards comme indiquée par Bloomberg Intelligence – et à cause desquels GOOGL est tombée autour de 6 % après l’annonce et que le titre se négociait autour 232 $ pendant la sessoinn d’après-midi du lendemain.. La tendance descendante s’est propagée au reste du secteur : Amazon (AMZN), Apple (AAPL) et Microsoft (MSFT) ont tous perdu environ 1% à 2%.

Cette diminution inattendue des prix a eu un impact significatif sur certaines entreprises qui font partie intégrante du secteur technologique américain. Par exemple, Twitter (TWTR), Lyft (LYFT)et Uber Technologies(UBER), dont les parts étaient fortement liés aux performances passés et présents de GOOGL, ont subi une forte impulsion vers le bas récemment suite à la publication du rapport financier: TWTR reculait alors 4%, UBER abandonnait-3% LYFT perdait 5%.

Les perspectives de l’action Google sont en baisse après la publication des résultats du premier trimestre.

La société a signalé une croissance plus lente que prévu de ses revenus et a déclaré qu’elle ne fournirait pas d’objectifs supplémentaires pour le reste de l’année.

Le titre boursier est tombé à 15% mardi matin, tandis que le cours de clôture se situait à 1 059,84 dollars US par action jeudi soir. Les analystes attendaient des ventes supérieures aux 19,73 milliards de dollars rapportés au cours du trimestre. Les autres indicateurs financiers étaient dans les limites prévues : le bénéfice net par action (BPA) s’inscrit à 10,50 $US par action contre 10,51 $US anticipés; Elle a battu Wall Street avec un chiffre d’affaires annuel réparti sur 12 mois qui atteint 74 milliards de dollars US et une augmentation des marges avant impôts à 25%. Malgré cette performance solide au niveau financier, Google fait face à une conjoncture difficile liée aux effets macro-environnementaux du coronavirus sur les entreprises technologiques et Internet.

En outre, la direction n’adressera pas d’objectifs pour 2020 faute d’une visibilité suffisante sur le marché actuellement incertain. Ce manque de perspective illustrera la nouvelle vague de prudence adoptée par certains gros joueurs technologiques pendant cette crise sanitaire mondiale. Enfin, les investisseurs doivent prendre en compte un aspect encore plus important: on ignore combien Google perdra si sa main-d’œuvre continue à travailler chez elle pour adhérer aux directives gouvernementales relativement strictes concernant la distanciation sociale.

Les mesures prises par Google pour inverser la tendance

Pour inverser la tendance, Google a annoncé prendre plusieurs mesures pour relancer sa croissance et rassurer les investisseurs. La société prévoit de réduire ses coûts en mettant en place un plan d’efficacité à court terme. Elle va aussi repenser certaines dépenses non essentielles pour mieux cibler les secteurs clés de son activité tels que la publicité et le cloud computing.

Google mise sur l’innovation avec des projets prometteurs tels que l’intelligence artificielle (IA) ou encore la réalité virtuelle qui devraient générer des revenus additionnels dans les prochains trimestres. Sundar Pichai, PDG de Google et Alphabet Inc., a souligné dans une déclaration aux investisseurs : ‘Nous sommes confiants quant à notre capacité à sortir renforcés de cette crise’. Cette affirmation montre bien que le géant du net compte mettre toutes ses ressources au service de sa reprise économique.

Il faut bien souligner que malgré ces résultats mitigés qui ont fait chuter momentanément le cours boursier de l’action, Google reste un acteur majeur du marché technologique mondial dont nul ne peut se passer aujourd’hui. La marque possède un immense potentiel grâce notamment à sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche ainsi qu’à son portefeuille diversifié comprenant Android OS ou encore YouTube.

Malgré tout ce qui a été dit précédemment, personne ne peut prédire ce qui attend vraiment Google dans les mois à venir. Les effets du COVID-19 continuent de se faire sentir dans l’industrie technologique et la situation économique actuelle est incertaine. Il reste donc à voir si les mesures prises par Google seront suffisantes pour inverser la tendance et retrouver une croissance vigoureuse dans les mois à venir ou si d’autres facteurs imprévus entraveront sa progression.

Les enseignements à retenir pour les investisseurs après cette annonce

Les enseignements à retenir pour les investisseurs après cette annonce sont nombreux. Il faut souligner que la pandémie mondiale du COVID-19 a eu des effets négatifs sur l’économie dans son ensemble et donc sur les résultats financiers de nombreuses entreprises. Il ne faut donc pas s’attendre à ce que Google soit épargné par cette crise.

L’un des facteurs clés qui affecte le cours de l’action de Google est sa forte dépendance envers la publicité numérique. La plupart des revenus de l’entreprise proviennent effectivement des annonces diffusées sur ses plateformes telles que Google Search et YouTube. Cela signifie que toute perturbation majeure dans le marché publicitaire peut avoir un impact significatif sur la performance financière de l’entreprise.

Les développements futurs de l’entreprise devraient être suivis avec attention car ils auront un impact direct sur la rentabilité future de l’entreprise.

Un autre aspect crucial qu’il faut considérer avant de prendre des décisions concernant leur portefeuille est l’action de Google. Les perspectives économiques actuelles peuvent être incertaines mais cela ne doit pas empêcher les investisseurs de faire preuve de patience et d’être attentifs aux évolutions futures du marché tout en tirant parti des opportunités qui se présentent à eux.