Comment marche le minage du Bitcoin ?

Parmi les cryptos monnaies les plus en vogue figure le Bitcoin. Il occupe une place de choix dans le classement des pièces virtuelles. Il existe en effet plusieurs moyens de s’offrir des bitcoins. Au nombre de ceux-ci, on a le minage. Alors, comment marche le minage du Bitcoin ? Eléments de réponses.

Ouvrir un portefeuille Bitcoin

Sachez tout d’abord qu’il y a deux façons de miner du bitcoin. La première consiste à faire un minage dans le cloud et la seconde, à faire le minage vous-même. Si l’option du cloud vous intéresse, plusieurs étapes sont alors à suivre. La première consiste à ouvrir un portefeuille Bitcoin. Il en existe deux types à savoir : le portefeuille local et le portefeuille en ligne. Entre ces deux outils de stockage, il est recommandé d’opter pour un portefeuille local en raison de sa sécurité. Les portefeuilles locaux les plus utilisés pour la cause sont BitcoinQt, Multibit et Armory.

A découvrir également : Les lois et réglementations sur les cryptomonnaies : tout ce que vous devez savoir

Cependant, vous avez la possibilité de télécharger certaines applications de portefeuille sur votre téléphone comme CoinJar ou Blockchain. Quoi qu’il en soit, veillez à ne pas perdre vos identifiants, car la perte du portefeuille est synonyme de perte de votre argent.

Sécuriser le portefeuille

Une personne qui accède à votre portefeuille a la possibilité d’utiliser vos bitcoins à votre insu. Pour cela, vous devez nécessairement sécuriser votre portefeuille si vous souhaitez miner du bitcoin via le cloud. Cela vous permet de mettre votre argent à l’abri des arnaques. Pour sécuriser votre portefeuille, vous pouvez par exemple activer l’authentification à deux étapes. Vous pouvez aussi conserver votre portefeuille sur une clé USB, une carte mémoire ou encore sur un ordinateur n’ayant pas accès à Internet.

Lire également : Comment vendre sur l'application eToro ?

Choisir un service de minage dans le cloud

Le minage du bitcoin se fait à partir des calculs. Plus votre puissance de calculs est forte, plus vous obtiendrez des bitcoins. Cependant, tous les mineurs notamment les particuliers n’arrivent pas à s’approprier les équipements de minage. Ces derniers optent alors pour un service de minage dans le cloud. Cela leur permet de louer une certaine puissance afin de miner les bitcoins. Au nombre des services de minage dans le cloud, on a : HashFlare et Genesis Mining.

Choisir un package et un pool de minage

Après avoir défini votre fournisseur, vous devez ensuite choisir un package. Mais, pour arriver à faire des gains, il faudra opter pour un pool de minage. Cela multiplie vos chances de gagner des pièces. Une fois les gains réalisés, gardez-les dans votre portefeuille. Vous pouvez les retirer au besoin ou les échanger contre d’autres monnaies. Alors, voilà comment ça marche miner du bitcoin. À vous de jouer !

Comprendre le fonctionnement du minage et les équipements nécessaires

Pour comprendre le fonctionnement du minage, vous devez savoir que les mineurs sont des nœuds qui vérifient chaque transaction sur la blockchain. Ils créent ensuite un bloc contenant l’ensemble des transactions effectuées durant une période donnée. Ce bloc doit être validé par tous les nœuds de la blockchain avant d’être intégré à la chaîne.

En contrepartie du travail fourni, les mineurs reçoivent une récompense en bitcoin (actuellement 12,5 bitcoins) ainsi que l’ensemble des frais de transactions inclus dans le bloc qu’ils ont validé. Pour espérer toucher cette récompense, il faut se doter d’équipements performants et adaptés.

Le matériel requis dépendra du niveau de difficulté de minage choisi et variera selon plusieurs critères tels que le taux énergétique ou encore le coût d’achat initial. Les machines utilisées pour miner sont appelées ASICs (Application-Specific Integrated Circuit). Ces dernières sont spécialement conçues pour résoudre l’algorithme SHA-256 utilisé par Bitcoin.

Aussi, sachez qu’un bon équipement peut vous garantir des gains plus rapides. Toutefois, cela ne suffit pas ! Vous devez miner.

Si vous souhaitez vous lancer dans ce domaine fascinant mais exigeant qu’est le minage du Bitcoin, renseignez-vous bien sur les caractéristiques techniques requises en amont afin d’avoir toutes les chances de votre côté !

Calculer la rentabilité du minage et les facteurs à prendre en compte

Au-delà du choix de l’équipement, il faut prendre en compte la rentabilité du minage. Pour cela, vous devez calculer les coûts d’exploitation (notamment énergétiques), le coût d’achat initial du matériel ainsi que les récompenses potentielles à gagner.

Plusieurs facteurs influencent la rentabilité du minage :
• La difficulté de minage : celle-ci détermine la puissance nécessaire pour résoudre les algorithmes et donc produire des blocs. Plus elle est élevée, plus il faudra investir dans un équipement performant.
• Le taux de hachage : mesure utilisée pour quantifier la puissance de traitement des mineurs. Il est exprimé en hash/seconde ou TH/s (terahash par seconde).
• Les frais liés au pool de minage choisi : ceux-ci peuvent varier selon le pool sélectionné et doivent être pris en compte dans votre analyse.

Sachez que le marché étant très concurrentiel, vous pouvez être amené à faire face à une forte concurrence sur certaines périodes qui peuvent diminuer temporairement vos gains ! Il faut être conscient de la complexité du Bitcoin Mining ! Si vous êtes passionné par cette activité et désirez maximiser vos profits tout en minimisant les risques financiers associés à cette pratique, n’hésitez pas à demander conseil auprès des experts en la matière. Ils pourront vous guider au mieux dans votre aventure minière, de l’achat de matériel à la gestion d’un pool de minage, et bien plus encore !