Comment est calculé le cashback ?

Tout le monde rêve de dépenser le moins d’argent possible au cours de l’achat d’un bien ou d’un service. Afin de faire les meilleures affaires certaines personnes n’hésitent pas à négocier le prix fixé. Toutefois, selon le cas, la négociation peut être impossible. La solution restante est le cashback. Même si elle n’est pas encore très développée en France, elle présente de nombreux avantages. De quoi s’agit-il concrètement ? En quoi consiste le cashback ? Comment est-il calculé ? Découvrez les réponses à toutes vos questions ici.

Qu’est-ce que le cashback ?

Le cashback est une pratique utilisée en marketing pour attirer et fidéliser les clients. Elle consiste à permettre aux acheteurs de récupérer une partie de la somme dépensée pour leurs achats. Le montant de retour dépend généralement de celui dépensé. Le remboursement se fait après la validation de la commande.

A lire également : Comment dépenser le moins d'argent ?

Cette pratique permet aux commerçants en ligne de se construire une certaine notoriété et d’attirer plus de clients. Le cashback incite aussi les acheteurs à effectuer de plus gros achats étant donné qu’une partie de la somme dépensée leur sera remboursée.

Comment fonctionne le cashback ?

Le principe de fonctionnement du cashback est assez simple. Pour commencer, l’e-commerçant doit signer un partenariat avec un site de cashback au préalable. De plus, l’acheteur doit lui aussi être un membre d’un prestataire de cashback. Ceci lui permettra d’ailleurs d’avoir une liste des sites e-commerce en relation avec le prestataire.

Lire également : Où placer sa trésorerie pour un particulier ?

Lors de ses achats sur un site e-commerce partenaire, l’acheteur active le service de cashback. Après avoir réglé sa facture, une partie du montant payé lui est retourné.

Quels sont les facteurs pris en compte lors du calcul du cashback ?

Le calcul du cashback se fait à partir de quelques facteurs. Il faut d’abord rappeler que le montant à rembourser est déterminé à partir de celui dépensé. Il s’agit en réalité d’un pourcentage fixé par le prestataire de cashback. Il varie ainsi d’un site à un autre. La plupart des sites proposent un cashback de 10% pour les achats sur les plateformes partenaires.

Le calcul du montant à renvoyer à l’acheteur est fait en tenant compte du prix du service ou du bien acheté. De ce fait, les taxes ne sont pas prises en compte. Il en est de même pour les éventuels frais de livraison. Dans le cas d’un achat de service lié à une réservation pour un voyage par exemple, les frais d’assurance ne sont pas compris dans le montant à exploiter pour le calcul.

En somme, il faut retenir que le cashback est une pratique qui profite aussi bien aux commerçants qu’aux acheteurs. Pour calculer le montant du remboursement, il faut tenir compte de quelques facteurs.